Navigation Menu+

Comment accepter vos kilos en trop ?

Parfois les kilos en trop entraînent une frustration, un complexe et il devient difficile d’accepter cette forme et cette rondeur lorsque le regard des autres  renvoie une image relativement négative.

la-rondeur.jpg

Il faut tout d’abord maîtriser les raisons pourquoi  on a pris du poids : est-ce à cause de l’habitude alimentaire, ou à cause du manque ou insuffisance de sport, ou à cause d’une certaine difficulté psychologie, ou génétique. Le sujet doit comprendre son corps car les objectifs et les solutions varient selon les causes du surpoids.

L’acceptation des kilos en trop à l’approche de l’été ?

A l’approche de l’été, les femmes et les jeunes filles se soucient de leur forme physique, de leur rondeur, et elles ont tendance à ne pas accepter ces kilos en trop. Cependant, il faut savoir si ces rondeurs proviennent du surpoids ou de l’obésité avant de prendre une quelconque décision relative à un régime amincissant.  Tout d’abord, pour aider ces femmes à accepter ces rondeurs, il s’agit de calculer l’indice de masse corporelle. Si celui-ci est inférieur à 25, c’est dire 25kilo/m², il faut éviter l’idée de pratiquer le régime alimentaire amincissant, car possiblement, c’est la silhouette d’origine du sujet et donc  le régime va aggraver la situation sanitaire et corporelle. L’approche de l’été ne doit pas inciter le sujet, surtout les femmes légèrement en rondeur, à faire n’importe quoi qui risque de nuire l’état sanitaire. A noter que les autres ne font regarder votre corps d’une manière passagère sur la plage, chacun et chacune ont leur propre préoccupation.

Les kilos en trop, un problème mineur en hivers mais bien réel malgré les apparences

Dans la pratique, les plats gourmands, le plaisir de manger, la convivialité se passent durant la période hivernale, et donc les kilos en trop viennent graduellement si le sujet ne s’organise pas pour les éviter. Les sujets ne se soucient pas trop du surpoids apportés par les plats roboratifs, les plats en sauce et pleins de matières grasses.

plats-roboratifs.jpg

Durant la période hivernale, la prise de poids n’est pas trop remarquée, sinon minimisée car les dépenses énergétiques sont plus fortes pour résister aux basses températures. Dans la plupart des cas, les kilos en trop ne représentent qu’un problème mineur en hiver, alors que les saisons subséquentes exigent une forme sans rondeur, d’où la recherche de solution dans le régime alimentaire et le sport.